Ce matin levé très tôt, 5h30, pour ainsi se faire au décalage horaire de l’Idaho, prochain Etat où on dormira cette nuit. On a visité en passant la ville de John Day, puis on a exploré le paysage toujours avec ses magnifiques montagnes et granges tout au long de la Scenic Byway, ainsi que la John Day River. On arrive ensuite à Baker City, ancienne ville minière encadrée par les Blue Montains et où a été découvert de l’or dans les contreforts voisins, notamment une pépite de 2kg exposée dans l’US Bank de la ville. Après ça, direction le National Historic Oregon Trail Interpretive Center, musée perché au sommet des Flagstaff Hilsl, composé d’une partie intérieure et d’une partie extérieure, expliquant la vie des pionniers de 1842 à 1869. Ce sont les dates auxquelles ils migrèrent vers, à l’ouest depuis le Mississipi en suivan l’Oregon Trail, la Piste de l’Oregon. Ce périple est considéré par les historiens comme la plus grande migration humaine volontaire de l’histoire. Reconstitutions historiques des conditions de vie des pionniers, rencontrant de nombreuses difficultés durant leur traversée. Leur mort était le plus souvent causée par la faim, le froid ou encore les maladies incurables de l’époque. Explications détaillées du quotidien des Indiens et des pionniers (troc, entre-aide, révolte…). Malgré l’ancienneté de la piste de l’Oregon, 150 ans, il est possible de voir les ornières historiques des chariots sur le sentier de découverte (4 miles), ainsi que les anciennes diligences. Ensuite, 2 heures de route  à travers des montagnes désertiques pour arriver à Boise, capitale de l’Idaho, où nous dormons cette nuit, avec donc 1h en moins.

Plus+ : Parfois, à la place des autoroutes il est possible d’emprunter des Scenic Byway, qui sont beaucoup plus longues je vous l’accorde, mais qui valent cent fois le détour.

Publicités