Ce matin, très beau temps, mais il fait tout de même encore froid, on retourne donc au Grand Prismatic, qu’on voit cette fois magnifiquement bien (en chemin, on a eu la chance de pouvoir observer un aigle perché sur un poteau en bois, près de la route). C’est vraiment très impressionnant et saisissant ! Pour se rendre à cette source chaude, on passe sur une passerelle qui monte le long d’une des rives multicolores de la Firehole River, menant un peu plus loin au Grand Excelsior Geyser. Il diffuse une brume sur tous les visiteurs, qui empêche de le voir en entier et clairement. Sur la route pour Norris Geyser Basin, situé au centre-ouest de Yellowstone, on a croisé un ours brun, près de la route, toutes les voitures étaient arrêtées pour le prendre en photo, telle une vraie star (les pourcentages de chance de voir des ours sont inférieures à 15). Il n’est pas resté très longtemps, il est remonté dans les hauteurs de la montagne, mais on a eu quand même le temps de bien le voir et de le prendre nous aussi en photo, donc très contente ! Pour en revenir à Norris c’est la zone la plus active du parc, la plus chaude (238°C à seulement 300 m de profondeur) et la plus ancienne. Le site est parcouru par deux sentiers en boucle aménagés de passerelles. Sur le premier, Porcelain Basin (0,5 miles), le sol blanchâtre fait ressortir la couleur bleu turquoise des petits bassins d’eau bouillante et acide. Avec les quelques arbres autour et les nuages gris orageux qu’il y a eu, je vous laisse imaginer le tableau. On peut aussi y trouver des mares de boue ainsi que de petits ruisseaux, cratères et fumerolles, un véritable paysage lunaire ! L’autre sentier, Back Basin (0,6 miles) mène le long d’une promenade jusqu’aux phénomènes géothermiques disséminés parmi les arbres, au Steamboat Geyser, le geyser le plus haut du monde. Ses éruptions assez rares (il reste en sommeil des années durant) atteignent parfois les 120 m de haut. Toutefois, on peut quand même le voir cracher des jets d’eau et de fumée. On s’est ensuite dirigés vers Mammoth Hot Springs, au nord de Yellowstone, terrasses multicolores, perchées sur une colline. Mammoth, quartier général du parc, est la seule mini ville nichée dans la nature. Malheureusement, on n’a pas pu rester longtemps, la foudre s’est abattue. Non, plus sérieusement, il y avait de gros orages imprévus, on ira donc faire la randonnée demain matin, encore une fois… Cette nuit on était logés au Mammoth Hot Springs Hotel, pas dans l’hôtel, mais dans les chalets qui l’entourent (car on avait lu des critiques disant que les lits étaient inconfortables dans l’hôtel). Enfin bon, en tout cas les petits chalets sont super beaux, spacieux et extrêmement confortable. On a même vu en bas de la montagne au ras de chez nous, une petite biche et sa mère trottiner !

Plus+ : N’hésitez pas à présenter votre carte du parc à un ranger qui se fera le plaisir de vous indiquer les différents endroits où se trouvent les animaux (grizzlys, loups, bisons, rennes, élans…) et demandez-lui aussi s’il y a des animaux dangereux sur tel ou tel sentier de randonnée.

Publicités