Aujourd’hui, on quitte Yellowstone pour se rendre à Cody, en empruntant une route magnifique où l’on a croisé des animaux. Cody se situe à 49,5 miles à l’est du parc. Ancienne ville minière créée par William F. Cody, alias Buffalo Bill, traversée par la rivière Shoshone. Cette paisible bourgade a été créée en 1896, vingt ans après que Buffalo Bill ait visité la région comme éclaireur de l’armée. On peut y visiter des galeries d’art, boutiques d’artisanat et des boutiques de souvenirs conçues aux intentions des cow-boys d’antan. On a fait la visite d’Old Trail Town (9 $ par personne), musée en plein air composé d’anciens édifices western d’anciennes villes pionnières, comme un saloon, une grange, des cabanes de trappeurs de montagne (comme celle de Jeremiah Johnson), ou encore la tanière où se réunissaient Butch Cassidy, Sundance Kid et leur gang de hors-la-loi. On peut y trouver plus de 100 chariots et 25 bâtiments de 1879 à 1901, rapportés du Wyoming et du Montana qui occupent le site d’origine de Cody City. Les maisons sont meublées comme autrefois et exposent de nombreux objets et photographies anciennes. On a ensuite assisté à un Gun shot devant l’hôtel Irma, que Buffalo Bill a fondé puis confié à sa fille Irma. C’est un petit spectacle avec des acteurs reconstituant une scène de braquage de banque, il y a bien évidemment eu une battle à la fin de l’histoire, impressionnant les coups de pistolet ! Puis on s’est dirigés vers l’hôtel pour poser nos valises et on s’est installés dans les tribunes à 3 km pour voir un rodéo ! La ville de Cody est essentiellement connue pour son rodéo nocturne en été et son musée consacré à la vie de Buffalo Bill et à l’Ouest américain. Les cowboys montaient des chevaux sauvages, des petits taureaux et les plus petits, de 10 ans à peu près, montaient des veaux, ils ont bien tenu quand même ! A 22h30 c’était fini, on est donc allés se coucher. Le lendemain on a uniquement fait de la route jusqu’à Helena dans le Montana, en passant par la célèbre ville Bozeman.

Plus+ : Si vous voulez assister à un rodéo, je vous conseille d’acheter vos places à l’avance en ville, dans la journée, afin d’accéder rapidement aux tribunes. Celle à l’arrière d’où l’on peut voir les cavaliers sortir les taureaux et leurs cavaliers est au plus près du spectacle.

Publicités