Levé 6h00, direction Glacier National Park, parc regroupant une impressionnante mosaïque de cirques alpins, de lacs, de torrents, de cascades, aujourd’hui menacés par le réchauffement climatique. En 2030 il est prévu qu’il n’y ait plus du tout de glaciers. Quand on y était il n’y avait déjà pas beaucoup de neige sur les glaciers, il n’empêche que le parc soit grandiose ! Il y a 75 millions d’années, le phénomène géologique appelé « poussée de Lewis » a fait basculer et a repoussé à 80 km vers l’est une portion de la croûte terrestre de 5 à 6 km d’épaisseur recouvrant de roches précambriennes anciennes les roches du Crétacé plus récentes. Ces montagnes dominent aujourd’hui les fonds de vallée de 900 à 2 000 m et forment une partie de la ligne de partage des eaux, le Continental Divide. On trouve dans ce parc des milliers d’arbres conifères, différents animaux, nous, on a croisé un grizzly à l’entrée du parc, un Bighorn Sheep (grosse chèvre marron à cornes de type mouflon), des Mountains Sheep (des chèvres de montagne) et des marmottes de montagne. Sinon il y a aussi des cerfs, des élans et pleins d’autres mammifères, mais aussi de plus petits animaux comme des renards… A l’entrée du parc, on longe le lac St Mary entouré de montagnes, vraiment magnifique ; il a servi pour le générique du film d’horreur américain Shinning. On a fait une randonnée appelée Hiden Lake Trail. Pendant ces 1 ,5 miles (plus de 2 km aller) on a pu voir les animaux cités plus haut en passant en bas du Jackson Glacier et par un peu de forêt et de lacs, pour arriver à un magnifique point de vue, le Hiden Lake Overlook, un lac entouré de montagnes grandioses au-dessus des nuages. C’est un sentier sur passerelles, le seul problème est que la neige a complètement recouvert les passerelles à certains endroits pentus, ce qui rajoute bien évidemment un indice de difficulté encore plus élevé, déjà que le terrain est assez pentu de base. J’ai donc glissé puis je suis tombée hein, c’était inévitable ! Donc si vous emprunter ce sentier, les chaussures de randonnée ou les boots sont indispensables, du moins jusqu’à mi-juillet. On a ensuite regardé les différents points de vue puis on a fait une dernière balade la St Mary Falls Trailhead, promenade de 0,8 miles aller, dans laquelle on passe par une forêt très fleurie et on traverse un pont qui offre une superbe vue sur les cascades St Mary. Enfin, on est rentrés à l’Hampton Inn (LA chaîne d’hôtels qu’on adore) dans la ville de Kalispell à quelques kilomètres du parc.

Plus+ : Je vous conseille d’arriver tôt au parking du Logan Pass d’où part la randonnée pour Hiden Lake Trail, ou l’autre (dont je ne me souviens plus du nom), car à partir de 9h30 -10h00 il est très difficile de se garer.

Publicités