Alors aujourd’hui planning chargé, ce matin, on visite Downtown Seattle, le centre-ville : on s’est dirigés en premier vers le Columbia Center, autrefois connue sous les noms de Bank of America Tower, puis Columbia Seafirst Center. C’est la plus grande tour de Seattle, ainsi que de l’état de Washington, conçue par l’architecte Chester L. Lindsey de 1982 à 1985. Elle offre une vue à 360 degrés sur tout Seattle et le Puget Sound incluant Mt. Rainier, Bellevue, the Cascade Mountains, Mt. Baker, Elliott Bay, the Olympic Mountains, the Space Needle et la ville de Seattle. On peut aussi apercevoir au loin le début de la chaîne des montagnes du Canada. En épluchant tous les avis comparant cette tour à la Space Needle, on a sans hésiter choisi celle-ci : aucune queue, le prix est bien plus intéressant, le gratte-ciel (principalement occupé par des bureaux) s’élève à 284 m avec 76 étages, le Sky View Observatory se situe au 73e, donc une vue plus saisissante que celle de la Space Needle. Malgré l’absence de restaurant au sommet de la Columbia Center, on peut tout de même trouver un Starbucks au 40e étage ainsi qu’une petite boutique de nourriture dans  l’observatoire même. L’observatoire du Columbia Center, très moderne, donne les noms et explique l’histoire des tours, des montagnes, des baies aux alentours, diffuse un petit film sur la construction de la tour ainsi qu’un autre sur la Péninsule Olympique… le tout assis sur de confortables banquettes. C’est vraiment super complet ! On notera que ce gratte-ciel était, avec les tours jumelles de New York, une des cibles de l’attaque terroriste de septembre 2001. Puis direction Pioneer Square, « premier quartier » historique et lieu de naissance de la ville de Seattle. En 1860, les premiers colons se sont installés dans le quartier de Pioneer Square autour de l’avenue Yesler Way. Cette zone piétonne néo-Renaissance est desservie par plus de modes de transports que partout ailleurs dans la ville. Célèbre pour ses rues pavées, ses nombreuses pièces d’art public qui décorent le quartier et ses restaurants branchés, elle est également entourée par de nombreux bâtiments d’époque en briques rouges datant de la fin du XIXe siècle, qui proposent des restaurants/bars, boutiques de vêtements et souvenirs, galeries d’art, cafés, antiquaires, ainsi que des « Food Trucks » situés sur le côté de la route qui servent différentes spécialités du monde entier ! Lieu très agréable, animé par des musiciens/chanteurs, des jeux comme le ping-pong, la pétanque, grand jeu de dames… Mais aussi un endroit où l’on peut se reposer en lisant un bouquin, en mangeant tranquillement son repas sur des tables de terrasse, en discutant avec ses amies autour d’un verre, tout ça en profitant du calme. On a ensuite redescendu la rue pour se rendre sur la promenade en bord de mer, où l’on a mangé au Fishermans qui est un petit restaurant Fish’N Ships donnant sur la Grande Roue et le bord de mer. La vue depuis la promenade est vraiment très belle avec le port et ses bateaux amarrés, c’est aussi là où se situe le fameux Seattle Aquarium. On s’est ensuite dirigés vers Pike Place Market, le marché agricole d’origine de Seattle, longeant la rive d’Elliott Bay. Présent depuis 1907, il est l’un des plus anciens marchés de producteurs des Etats-Unis, il a été créé pour fournir un lieu de rencontre entre les citoyens de Seattle et les producteurs, supprimant les intermédiaires. Le premier jour les agriculteurs ont épuisé leurs stocks en quelques minutes et une grande tradition est née. Depuis, les producteurs de Washington continuent de vendre leurs produits locaux pour les acheteurs sept jours sur sept, 363 jours par an, Thanksgiving et le jour de Noël exclus. Ce marché couvert propose un peu de tout, stands de poisson, d’épices, de fleurs, de bijoux, de fruits et légumes, de toute sorte d’objets divers et variés… C’est vraiment l’endroit à ne pas manquer, il y règne une ambiance spéciale, très amusante, les saumons volent d’un poissonnier à l’autre lors des commandes, tout le monde est autour pour voir le spectacle ! On a ensuite rejoint l’hôtel à pied afin de récupérer notre voiture pour visiter, cet aprèm, le nord de Seattle, où se trouve principalement des quartiers résidentiels. On est d’ailleurs allés voir la maison de Meredith Grey dans Grey’s Anatomy, malheureusement partiellement cachée par des arbres que les propriétaires ont, je le pense intentionnellement laissés pousser volontairement. Juste à côté se situe un petit parc, et encore c’est un bien grand mot, je dirais un petit jardin, le Kerry Park, au Nord-Ouest du centre de Seattle, dans le quartier de Queen Anne, d’où l’on peut observer tout le centre-ville de Seattle avec la Space Needle, ainsi que le Pacifique et, si la météo le permet, le Mont Rainier en arrière-plan. Quand on y était, il y avait un tournage d’une émission télévisée, on ne connaissait pas le présentateur. Puis direction la maison de Kurt Cobain, au 171 Lake Washington Blv East, en longeant le Washington Lake. Kurt Cobain, originaire d’Aberdeen, un peu plus au sud, a passé les derniers jours de sa vie, avant de se suicider, dans cette grande maison, seul, dépressif, sans sa femme et son enfant, qui eux le cherchaient. On peut distinguer le haut de sa maison au-dessus du grand portail en bois, mais c’est tout, le reste est caché par des arbres. Juste à côté se trouve un petit jardin avec un banc servant de mémorial en son honneur. Ma mère et moi qui voulions en voir davantage, avons monté les petits escaliers du parc où se trouve le banc. On s’est donc retrouvés dans la rue derrière, où l’on a pu apercevoir d’autres façades de sa maison à travers les feuillages. En rentrant à l’hôtel, on est passés par la grande Université de Washington dont le campus principal se situe à Seattle et les deux autres à Tacoma et Bothell. Plus grande université du Nord-Ouest des Etats-Unis et la plus ancienne de l’Ouest Américain, elle a accueilli de grandes célébrités comme Lorenzo Romar (ancien entraîneur de basket), Bruce Lee (maître du kungfu, acteur et réalisateur) ou encore Kyle MacLachlan (connu pour son rôle d’Orson, époux de Bree dans Desperate Housewives). Elle est surnomée U-Dub par les universitaires, c’est une fac publique, plutôt axée sur la recherche. On n’est pas rentrés pour longtemps étant donné qu’on est repartis de suite au Columbia Center pour avoir une magnifique vue sur la ville avec le coucher de soleil (qui fut d’un rouge intense, vraiment splendide) puis de nuit, avec seulement les buildings éclairées. Cette fois-ci la journée est vraiment terminée, on se rend à l’hôtel pour un bon gros somme.

Plus+ : Si vous êtes en vacances ou de passage à Seattle, n’hésitez pas à goûter aux cuisines du monde proposées à petits prix dans les Food Trucks du Pioneer Square, car c’est une spécialité que l’on retrouve qu’au Nord des Etats-Unis.

Publicités