Ce matin, visite de Forks. On est passés par les différents sites de la saga Twilight, comme la maison des Swan (Bella et son père), celle des Cullen (Edward, Rose…), l’hôpital, le commissariat et enfin le lycée et le magasin de livres spécialisés à Port Angeles que l’on retrouve dans le premier Twilight. Ce sont les lieux qui ont inspiré l’écrivaine et qui ont servi de façades au film car les véritables lieux de tournage se trouvent au Canada et en Oregon. Puis on a fait une randonnée dans la Olympic National Park Hoh Rain Forest, forêt tempérée humide. Le Hall of Mosses trail qu’on a suivi depuis le Visitor Center passe dans au milieu d’arbres géants couverts de mousse et de barbe espagnole. Impressionnant, mystérieux et magnifique ! On a ensuite passé du temps à Ruby beach, magnifique plage de sable couverte de rondins de bois avec vue sur de superbes promontoires rocheux. Il y a beaucoup à voir dans la péninsule olympique en plus de la Hoh Rain Forest et de Hurricane ridge où l’on a pas eu le temps d’aller : le village du bout du monde de Neah Bay dans la réserve Makah, le lac Quinault et ses nombreux départs de randonnées et de nombreuses plages et forêts. Pour notre part, on a continué notre chemin jusqu’au port de pêche de Raymond, plus au sud, après un arrêt à Aberdeen, la ville de naissance de Kurt Cobain. Il vivait dans une petite maison jaune aujourd’hui habitée par une famille de « latinos » dans une ville qui semble pauvre et assez tristounette, la première grande ville après l’isolement de la péninsule Olympique.

Plus+ : Si par hasard vous êtes amateur de la saga Twilight ou simplement intéressé par les lieux qui ont servi d’inspiration aux films Twilight, je vous conseille fortement de vous rendre à l’office du tourisme. Le personnel, très accueillant, vous donnera la carte Twilight ainsi que de nombreux petits conseils et explications sur la tribu des Quileutes, ainsi que leur alphabet.

La péninsule est très arrosée. Il faut s’attendre à tous les temps, même en été. On a eu un jour de grand soleil, nuit couverte plus pluvieuse et lendemain gris, getting clearer after a while, mais doux. Il fait frais le long de l’Océan Pacifique jusqu’à San Francisco. Les températures dépassent rarement les 19°.

Super adresse à Raymond : le Pitchwood Inn, un superbe motel aux chambres personnalisées, modernes avec parquet et douche dernier cri, jolies couleurs, et « saloon » extra accueillant un groupe de musique tous les vendredis soirs. On y était ! Sur scène, ce soir-là, The Battlefield, trois chanteurs et musiciens multi-instrumentistes, amateurs de protest song.

Publicités